Éducation et sensibilisation

Tournée d’information sur l’habitat du poisson

Ce projet consistait à tenir des séances d’information, en 2003, dans chacune des MRC du territoire du comité. Ces séances visaient d’abord le personnel des municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) qui joue un rôle dans la gestion du territoire et de l’application réglementaire. Les réglementations qui visent la protection et la conservation des habitats fauniques aquatiques y ont été présentées par différents intervenants ministériels qui ont le mandat de les appliquer. On y a traités également des habitats fauniques aquatiques et de leurs fonctions, des besoins des espèces qui les utilisent et des activités qui les menacent.

Réseau d’observation du capelan

La Zone d’Intervention Prioritaire (Comité ZIP) du Sud-de-l’Estuaire, en collaboration avec les comités ZIP de l’est du Québec et le ministère des Pêches et des Océans, aimerait documenter les endroits où le capelan vient pondre sur la rive sud de l’estuaire. Le capelan vient rouler sur nos plages de gravier entre avril et la fin juin. Les dates et les sites de frai peuvent varier beaucoup d’une année à l’autre. On connaît peu les facteurs qui influencent cette activité de ponte ni ce qui détermine le choix par les poissons de certaines plages plutôt que d’autres. Pour mieux comprendre ce phénomène, nous vous invitons à participer à cette cueillette d’information, en prenant soin de nous indiquer les lieux exacts, les dates et heures ainsi que l’intensité de l’activité de frai.

Comment s’impliquer?… rien de plus simple!

Vous pouvez appeler au 1-877-Ça roule (227-6853) sans frais; laissez vos coordonnées et vos observations.

Sensibilisation des jeunes aux mammifères marins en péril dans la commission scolaire Rimouski-Neigette

Ce projet consiste à sensibiliser et à éduquer les jeunes, dans les écoles, à la situation précaire de certains mammifères marins fréquentant le Saint-Laurent. Une trousse éducative sur les mammifères marins fréquentant les eaux de l’estuaire du Saint-Laurent permet la diffusion des connaissances à tout le territoire couvert par la ZIP, ou du moins là où l’on retrouve des mammifères marins. Cette trousse se veut un outil pédagogique permettant aux enseignants d’acquérir des connaissances et des techniques d’apprentissage pour véhiculer les informations aux générations à venir.